L'agenda de Constant

<< Septembre 2014 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930
  • Les Cadrans de Constant
  • Les Cadrans de Constant
  • Les Cadrans de Constant
  • Les Cadrans de Constant
  • Les Cadrans de Constant

Passage Radio - LES GROSSES TETES - RTL

Envoyer Imprimer PDF

Interview par Philippe Bouvard: La Lanterne du 08 mai 2013 - Simon Bernard, gnomoniste:



Mise à jour le Jeudi, 09 Mai 2013 21:16
 

Exposition au palais de la découverte

Envoyer Imprimer PDF

Palais de la Découverte 13 Octobre 2012 Société Astronomique de France

Réunion de la Commission des Cadrans Solaires


Exposition de mes cadrans solaires ouvert au public (weekend Universcience)




fête de la science 2012

fête de la science 2012

 

Mise à jour le Lundi, 01 Avril 2013 17:58
 

Présentation de Constant - Cadranier

Envoyer Imprimer PDF

soleil-cadrans Trois années d'études en Science de la taille et de la coupe des pierres et marbres. Initiation à l'architecture avec comme professeur Mr Riotte.

soleil-cadrans Cinq années de perfectionnement en atelier de marbrerie Louis Millot de Nolay puis quinze ans de décoration intérieure.

soleil-cadrans Direction Paris et l'administration, pour la sécurité de l'emploi. Fréquentation des musées et rêveries sur la Butte Montmartre. Après quatre ans de ce régime, retour en Bourgogne avec toujours la pierre pour passion.

soleil-cadrans Initiation au travail de la terre avec Pierre Yves Hermary.

soleil-cadrans Cours de sculpture sur pierre avec Gauvain, sculpteur de Tillenay.

soleil-cadrans Rencontre fortuite avec un cadran solaire au langage incompréhensible. C'est le départ de nombreuses recherches en autodidacte.

soleil-cadransMembre de la Société Artistique.


soleil-cadransMembre de la

commission des cadrans solaires

de la Société Astronomie de France.


soleil-cadrans Membre de la Société d'astronomie de Bourgogne.






constant-bernard-simon

bernard-simon-constant

Mise à jour le Mercredi, 16 Juin 2010 11:42
 

Je réalise votre cadran solaire

Envoyer Imprimer PDF

 

I
l est possible de tracer un cadran sur n'importe quel mur de la maison , même si celui-ci fait face au Nord ou s'il est incliné, pourvu que ce mur soit éclairé par le soleil une partie de la journée.



Pour tracer correctement votre cadran solaire, j'ai besoin impérativement :

1) des coordonnées de son lieu d' implantation, longitude et latitude (pour se les procurer, se munir d'une carte au 1:25 000 ou d'un GPS).



2) de connaître votre préférence quant à la forme de ce cadran:

a) Cadran vertical implanté sur un mur, je dois en plus connaître la déclinaison du mur (orientation par rapport à l'axe Nord/sud).
Pour cela je vous ferai parvenir un petit appareil de ma fabrication qui vous permettra d'effectuer facilement des relevés d'ombre.
Ainsi je pourrai calculer cette orientation.

b) Cadran implanté sur un socle, le réglage se fera au moment de l' installation.



Afin de vous donner la possibilité de passer de l'heure solaire vraie à l'heure légale, après calculs, je vous indiquerai les données propres à votre cadran.

Celui-ci sera une pièce unique, tracé exclusivement pour votre mur. Vous en aurez choisi le décor et la devise (personnelle ou dans une liste que je peux vous founir en Français ou Latin. Langues étrangères et patois locaux sont également possibles) et je l'aurai gravé dans une pierre naturelle non gélive. En général, je travaille de la pierre de Bourgogne du bassin de Comblanchien.

Ce ne sera pas un tracé fantaisiste, moulé dans du béton rebaptisé '' pierre reconstituée '' .

Instrument pédagogique, vous pourrez y suivre le mouvement apparent du soleil (journalier et saisonnier) et il rythmera la vie de votre famille pendant de nombreuses générations.


Suivant la taille et la forme du cadran , il est possible d'y faire figurer:

- Une devise ou des initiales.

- Un blason.

- La date de réalisation.

- Latitude et longitude.

- Les heures (solaires ou légales).

- Les demi-heures et quarts d' heures.

- Les arcs des solstices d'été et d'hiver.

- Les arcs de changement de zodiaque.

- La droite des équinoxes.

- Une ligne pour un anniversaire familial.



Mise à jour le Mercredi, 20 Avril 2011 14:16
 

L'évolution de la mesure du temps

Envoyer Imprimer PDF

L
A MAÎTRISE DU TEMPS





Petit retour en arrière ,

Au début de l’humanité les premiers repères étaient le jour et la nuit, puis les hommes ont voulu maîtriser le temps.

Le cadran solaire le plus ancien nous vient de récits de campagne de Thoutmosis III, 1500 av J.C.

Ce cadran portatif en forme de T et ceux qui vont suivre, comme les scaphés, partagent la journée (partie éclairée du jour) en 12 parties qui n’ont pas la même durée suivant la période de l’année (sous nos latitudes 40 minutes en hiver et 80 en été). Elles sont appelées « Heures Temporaires ». Les jours d’équinoxes, ces tranches de journée ont toutes la même durée soit 60 minutes. On les appelle « Heures Equinoxiales ».

Il faudra attendre l’invention ,et l’introduction en Europe au milieu du XV ème siècle, des cadrans à Style Polaire (style parallèle à l’axe de la terre) pour disposer d’heures d’égale durée toute l’année et pour que chaque ville de France ait son heure propre, une heure locale indiquée par la position du Soleil dans le ciel. C’est l’heure vraie. Les villes situées sur le même méridien (demi grand cercle imaginaire reliant les pôles géographiques, tracé sur le globe terrestre) ont la même heure solaire. Par contre d’Est en Ouest on a une différence de 50 minutes entre Strasbourg et Brest.

1730, Grandjean de Fouchy apporte de la précision en intégrant aux lignes horaires la courbe en huit de l’Equation du temps (correction à ajouter ou retrancher au temps vrai pour obtenir un temps moyen plus régulier). Exemple : le cadran de l’observatoire de la Société Astronomique de Bourgogne à Dijon, création Pierre Causeret / Paul de Divonne en 1991.

En 1884, à l’initiative d’un ingénieur écossais, Sandford Fleming (1827-1915) qui voulait faciliter la circulation des chemins de fer, la Conférence Internationale de Washington adopte le découpage du globe terrestre en vingt quatre fuseaux horaires de 15° et le méridien de Greenwich comme étant la longitude 0°.

En 1891, la France choisi une heure légale basée sur le méridien de Paris pour tout le territoire national.

Par la loi du 9 Mars 1911, le temps moyen de Paris retardé de 9 minutes 21 secondes, soit le temps moyen de Greenwich GMT, devient l’heure légale en France. Loi mise en application par la Poste et les Télécommunications dans la nuit du 10 au 11 Mars à minuit, puis toutes les horloges de France s’arrêtent à minuit entre le 18 et le 19 Mars 1911 et repartent 9 minutes et 21 secondes plus tard.

En 1972 GMT est remplacé par TU Temps Universel dont la base est la rotation de la Terre autour de son axe et l’observation d’étoiles hors du système solaire, méthode plus précise.

Puis c’est UTC (temps universel coordonné) qui sert de référence. Compromis entre TU et TAI (temps atomique international) établi à partir d’environ 350 horloges atomiques au césium réparties dans le monde.



Mise à jour le Mercredi, 20 Avril 2011 14:50
 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL